7 conseils d'Aurore pour réussir sa transition vers le zéro déchet

Ce n'est peut-être pas aussi compliqué que vous le croyez de réussir sa transition vers le zéro déchet. Il suffit de suivre quelques règles simples et de changer ses habitudes une à la fois. Aurore Lecocq, mère de deux fillettes de 2 et 4 ans et résidente du quartier, vous donne quelques conseils pour y arriver ! 

1. Mettre en pratique les 3RV

Qu'est-ce que les 3RV ? C’est de privilégier dans l’ordre les actions suivantes : réduire à la source (produire moins de déchets), réemployer (donner une 2e vie à nos objets), recycler (transformer une matière en un nouveau produit) et valoriser (par exemple, composter). Aurore applique les 3RV dans son quotidien. Elle a notamment décidé d'utiliser des couches lavables pour ses deux enfants. Lorsqu'on sait qu'un poupon souille de 4 500 à 6 000 couches jetables pendant les premières années de sa vie, c'est normal qu'on souhaite les éviter! Aussi, Aurore n'achète pratiquement aucun vêtement neuf. Elle participe au Troc N'Roll et elle fréquente les friperies. Lorsqu'elle ne peut pas réduire ou réemployer, elle s'assure au moins de recycler. D'ailleurs, depuis que l'arrondissement offre la collecte de résidus alimentaires, c'est beaucoup plus simple pour elle de composter ! Au fond, c'est très simple, avant d'acheter demandez-vous : « est-ce que j'en ai vraiment besoin ? » 

3RV

 

 

2. Se fixer des objectifs réalistes

Prenez le temps d’ouvrir votre poubelle pour savoir de quoi sont composées vos ordures. Ensuite, fixez-vous de petits objectifs. Par exemple, si plusieurs de vos déchets sont des résidus alimentaires, essayez d’implanter le compostage. Vivre de petites réussites quand on change nos habitudes, c'est important ! On ne devient pas zéro déchet du jour au lendemain. Lorsque vous avez réussi à réaliser un premier objectif, fixez-vous un autre défi et ainsi de suite !  Éliminer les lingettes jetables, apporter ses contenants à la boulangerie, faire l'épicerie en vrac, etc. sont quelques exemples de gestes concrets qui vous aident à réduire votre empreinte écologique.

3. Avoir des sacs et des contenants réutilisables sous la main

Les emballages sont un des principaux déchets qu’on produit. Pour les éviter, ayez toujours des sacs en tissu et des contenants réutilisables sous la main lorsque vous faites vos courses. Vous n'avez pas de sacs en tissu? Vous pouvez les fabriquer ! Le Pavillon d'éducation communautaire et le Carrefour Familial Hochelaga offrent des cours de couture gratuits ou très abordables. Avoir des sacs et des contenants sous la main, c'est aussi très pratique lorsqu'on n'a pas de lunch pour le dîner et qu'on doit aller se chercher quelque chose pour apporter. Les restaurants sont de plus en plus ouverts à utiliser nos contenants. Un autre incontournable selon Aurore, c'est de toujours apporter une bouteille d'eau ou une tasse réutilisable. Selon Recyc-Québec, 166 millions de bouteilles d’eau se sont retrouvées dans les sites d’enfouissement au cours des années passées...

4. Fréquenter les endroits où l’on vend en vrac

Identifiez les commerces où il est possible d’acheter des aliments ou produits en vrac. Il ne s’agit pas toujours uniquement des magasins « zéro déchet » ! La boulangerie et la boucherie du coin accepteront probablement volontiers d’utiliser vos contenants. C'est ce qu'Aurore fait dans plusieurs commerces du quartier. Certains d'entre eux offrent même des rabais lorsqu'on fournit nos contenants. Il existe aussi un « circuit zéro déchet » ! Consultez-le pour découvrir les commerces près de chez vous qui en font partie.

5. Cuisiner plutôt que d’acheter des mets préparés

Pour les collations ou les lunchs des enfants, évitez tout ce qui est emballé individuellement. Achetez du yogourt en vrac et mettez-le dans des plats réutilisables, fabriquez vos propres barres tendres ou muffins. Tous les mets préparés sont souvent sur-emballés ! Si vous êtes mal pris ou que vous êtes à court de temps, choisissez des endroits qui accepteront de vous servir dans vos propres contenants.

6. Utilisez les transports actifs et collectifs

Prendre l'habitude de se déplacer à pied ou à vélo et en transport en commun fait une ÉNORME différence sur notre production de GES. Aurore n'a pas de voiture. Elle fait donc la plupart de ses courses à pied ou à vélo. Lorsqu'elle doit se rendre plus loin, elle utilise les transports en commun. Et lorsque ce n'est pas possible, elle opte pour l'auto partage. Elle espère ainsi compenser pour les rares fois où elle doit prendre l'avion. Sa famille habite tout de même de l'autre côté de l'océan !

7. Ne pas se mettre trop de pression !

Rappelez-vous que le zéro déchet est un idéal à atteindre. Allez-y à votre rythme, une étape à la fois. Choisissez vos batailles et sachez faire des compromis. Chaque petit geste compte ! Souvenez-vous également qu'il y a des limites à ce qu'un individu seul peut faire et que les luttes collectives sont importantes. Pour Aurore, tant que les gouvernements ne feront pas leur part, il sera toujours difficile pour les citoyen.ne.s de devenir 100% zéro déchet !

Nous joindre
La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve
1691, boul Pie IX, local 406
Montréal, Qc
Tél : 514 523-5395 p.205/206
www.ltqhm.org

Crédit photo : Mélanie Dusseault photographe / LTQHM