Les marraines d'allaitement d'HM, une ressource précieuse!

L’entraide est une caractéristique bien ancrée dans le quartier et les ressources disponibles pour les nouveaux parents reflètent bien cet avantage d’Hochelaga-Maisonneuve. Depuis plusieurs années les mères qui choisissent d’allaiter peuvent bénéficier de l’aide des marraines d’allaitement de l’organisme Nourri-Source. Ces mères bénévoles soutiennent les nouvelles mamans pendant plusieurs mois afin de les écouter et les conseiller sur leur expérience d’allaitement.

200 portes HM est allé à la rencontre d’Elyse, la responsable au soutien des marraines bénévoles pour le secteur Hochelaga-Maisonneuve. Elle-même filleule, puis marraine, elle est depuis 3 ans en soutien aux marraines bénévoles et travaille aussi au recrutement des futures mères. Les marraines d’allaitement sont des femmes qui ont eu une expérience d’allaitement positive d’un minimum de 6 mois. Elles croient en l’allaitement et veulent aider d’autres mamans à vivre une expérience d’allaitement positive.

Elles reçoivent toutes une formation en allaitement et en écoute active, car leurs interventions Se font principalement par téléphone. Ce mode d’intervention permet de s’ajuster aux horaires atypiques des nouvelles mamans, qui sont souvent fatiguées et qui n’ont pas vraiment envie de sortir ou de recevoir quelqu’un chez elles. Les filleules ont surtout besoin de parler de ce qu’elles vivent et de se sentir comprises. Elles recherchent des informations spécifiques liées à leur allaitement.

 IMG 20171002 144253 © Sophie Bertrand

             

Le jumelage
Grâce à leur formation et leur expérience personnelle, les marraines peuvent fournir des informations personnalisées et adaptées à la réalité de leurs filleules. Si elles ne détiennent pas la réponse sur le champ, elles ont accès à une foule de ressources fournies par Nourri-Source et à leurs consœurs, à travers un groupe de support Facebook.

L’expérience de jumelage est propre à chaque marraine et filleule et dépend beaucoup des besoins de la filleule. Durant le premier mois du jumelage, la marraine appelle la filleule chaque semaine, puis ses appels se font aux deux semaines ou selon les besoins de sa filleule. Souvent, lors de la période de sevrage, de l’intégration des aliments solides et de l’entrée à la garderie, les appels redeviennent plus fréquents. Normalement, un appel peut durer entre 20 et 30 minutes. En ce moment, 25 marraines se dévouent à cette cause et peuvent s’occuper de une à quatre filleule à la fois. En 2017, 78 nouveaux jumelages ont été créés.

Les marraines d’allaitement de Nourri-Source voient l’allaitement comme un apprentissage, qui nécessite des efforts et elles évaluent qu’être à l’aise d’allaiter peut prendre de 4 à 6 semaines. Leur rôle est aussi de déconstruire les préjugés que les filleules auraient envers l’allaitement, surtout ceux venant de la culture populaire ou de leur propre mère. En les accompagnant jusqu’au sevrage, les marraines encouragent leurs filleules à débuter celui-ci lorsqu’elles sont prêtes.

 

IMG 20171002 144253© Stéphanie Descart

 

Et le CLSC dans tout ça?
Bien entendu, des services aux nouvelles mamans sont offerts au CLSC du quartier. Des Cliniques du nourrisson ont lieu une fois par semaine les mercredi après-midi et des Haltes-d’allaitement ont lieu une fois par mois, le 3e mercredi du mois. Les nouvelles mamans et les marraines d’allaitement témoignent toutefois que ces services ne répondent pas complètement aux besoins des mères. Les espaces du CLSC où les cliniques et haltes prennent place ne sont pas très accueillants pour les mamans et ne permettent pas beaucoup de socialiser. De plus, Elyse a observé une diminution considérable de la fréquentation de ses services du CLSC. Ceci serait notamment dû selon elle au changement de l’offre de service moins adaptée, à la faible publicité et promotion de ces services. Afin de faire connaître Nourri-Source et ainsi d’avoir de nouvelles filleules, les marraines se rendent aux haltes et aux cours prénataux offerts par le CLSC une fois par mois au Stade olympique.

Le souhait du CLSC Hochelaga-Maisonneuve serait de sortir les Haltes-d’allaitement de ses établissements et de les offrir en milieu communautaire, où il pourrait rejoindre plus de femmes allaitantes. Ce souhait est évidemment partagé par Nourri-Source. En offrant ces services en milieu communautaire, Nourri-Source et le CLSC s’assureraient aussi de rejoindre des clientèles plus isolées, de participer à briser l’isolement des nouvelles mamans et de leur fournir des informations sur les ressources disponibles dans le quartier. Cette nouvelle formule prendra probablement forme en septembre prochain selon Elyse, si tout va bien.

Nous joindre
La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve
1691, boul Pie IX, local 406
Montréal, Qc
Tél : 514 523-5395 p.205/206
www.ltqhm.org

Crédit photo : Mélanie Dusseault photographe / LTQHM