Les écoles hors-mur: une option avantageuse pour les parents!

petit revdec 3
Crédit photo: Petit Revdec

 

Avez-vous déjà entendu parler des écoles hors-mur? C’est une école qui permet aux jeunes parents de poursuivre leurs études secondaires dans un lieu adapté à leur besoins. Dans le quartier, deux organismes possèdent une école hors-mur : le Carrefour familial Hochelaga et le Petit Revdec. Pour comprendre son fonctionnement et récolter le témoignage d’une mère étudiante, nous avons rendu visite au Petit Revdec, qui depuis 2011 accueille le projet «Étudiante, mère et fière».

Élisabeth Croteau, responsable de la scolarisation à distance au Petit Revdec, nous explique que l’organisme permet à de jeunes mères de poursuivre leurs études secondaires dans un milieu propice à leur persévérance. Les étudiantes sont inscrites au Centre Champagnat qui permet les études à distance. Elles pourraient étudier de la maison, mais comme elles sont mères, ce n’est pas toujours un environnement avec les meilleures conditions. Les mères-étudiantes sont âgées de 16 à 22 ans et sont généralement des décrocheuses qui sont tombées enceintes après avoir quitté l’école. Elles viennent donc le matin au Petit Revdec et elles peuvent avoir accès gratuitement à un service d’halte-répit, à un support des intervenantes, aux livres requis pour leurs études et à un lieu accueillant et chaleureux.

En après-midi, l’organisme offre des activités diversifiées qui correspondent aux besoins et envies des mères, comme des ateliers de cuisines, des projets artistiques, des ateliers d’habiletés parentales et des ateliers mère-enfant. Ce ne sont pas toutes les mères qui fréquentent le Petit Revdec qui y étudient, mais les activités d’après-midi peuvent servir de premier pas vers un retour aux études et permettent de briser l’isolement. Les jeunes mères ont la possibilité de participer aux activités d’après-midi dès 12 ans.

IMG 4538Crédit photo: Petit Revdec

 

Depuis l’automne, Karla participe au projet «Étudiante, mère et fière» du Petit Revdec et elle est en train de compléter son secondaire 2. Elle était retournée dans sa famille au Chili, mais a dû revenir au Québec auprès de sa mère lorsqu’elle a débuté une grossesse. Après avoir accouché, Karla s’est inscrite à l’école Rosalie-Jetté, école secondaire dédiée aux jeunes mères. Elle n’a toutefois pas aimé son expérience et trouvait que ça ne correspondait pas à ses besoins. Une infirmière du CLSC lui a alors recommandé le Petit Revdec et elle a commencé à venir aux activités offertes par l’organisme. Peu après, Karla a décidé de poursuivre ses études en devenant étudiante à distance. Elle vient donc les matins pour étudier, pendant que sa fille fréquente la halte-répit de l’organisme, puis elle participe aux activités en après-midi.

Elle aime particulièrement les ateliers de cuisine et les ateliers mère-enfant. Elle trouve que c’est plus facile de venir faire ses études au Petit Revdec, parce que c’est plus comme une maison, c’est moins restrictif que les écoles et c’est plus chaleureux! Après avoir complété ses études, Karla aimerait devenir massothérapeute. Elle mentionne que c’est pour sa fille qu’elle est retournée à l’école et que sans elle, elle n’y serait sûrement jamais retournée.

Lorsqu’on lui demande ce qu’elle conseillerait aux autres mères dans sa situation, elle répond qu’il ne faut surtout pas lâcher, qu’il faut continuer! On peut la féliciter d’être un beau modèle de persévérance scolaire! 

Nous joindre
La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve
1691, boul Pie IX, local 406
Montréal, Qc
Tél : 514 523-5395 p.205/206
www.ltqhm.org

Crédit photo : Mélanie Dusseault photographe / LTQHM